Évaluation

Rechercher

Documents

Identification

Titulaire :
CONCEPTS BOIS STRUCTURE SARL
126 Avenue d'Alfortville Parc d'activités les Gondoles Bâtiment E
94600 CHOISY LE ROI
FRANCE
Formulé le :
Publié le :
19/12/2017
Situation de l'avis :
Avis limité au : 30/04/2021
Produit / Procédé :
D-DALLE
Groupe spécialisé :
3.1 - Planchers et accessoires de plancher
Famille :
Plancher mixte bois et béton

Description du produit

Plancher dalle mixte bois-béton associant une prédalle en bois à une dalle de béton armé connectée. La prédalle est constituée de planches décalées verticalement les unes par rapport aux autres et liaisonnées par vissage dans la partie de recouvrement. Le béton armé est coulé en œuvre et liaisonné à la prédalle bois par des connecteurs métalliques linéaires perpendiculaires à la portée.Le procédé est utilisable sur support verticaux en béton, bois, métal ou maçonnés.

Domaine d'application

L’Avis est formulé pour les utilisations en France européenne, pour les classes de service 1 et 2 au sens de la norme NF EN 1995-1-1 (Eurocode 5).L’Avis est formulé pour une utilisation en zone de sismicité 1 à 4 pour les bâtiments de catégorie d’importance I à IV au sens de l’article 3 de l’arrêté du 22 octobre 2010 modifié.Le domaine d’emploi proposé est limité aux locaux à faible ou moyenne hygrométrie, à l’exclusion des locaux à forte et très forte hygrométrie, c’est à dire ceux pour lesquels <I>W/n</> > 5g/m3, avec :<I>W</> = quantité de vapeur d’eau produite à l’intérieur du local par heure<I>n</> = taux horaire de renouvellement d’airDans le cas d’une utilisation en vide sanitaire, le vide sanitaire doit être bien ventilé en respectant les conditions définies dans le DTU 31.2 et le §5.2.2 du DTU 51.3.<H>Précisions du domaine d’emploi accepté dans le cas de l’utilisation en planchers</>Le domaine d’emploi accepté par le Groupe Spécialisé n° 3.1 concerne l’utilisation dans les bâtiments d’habitation, de bureaux ou Etablissements Recevant du Public, en réhabilitation ou en construction neuve, soumis exclusivement à des charges statiques ou quasiment statiques (en comprenant par ces dernières les effets dynamiques courants dus au déplacement des personnes et des appareils légers qui ne produisent pas de vibrations). Les utilisations sous charges pouvant entraîner des chocs ou des phénomènes de fatigue n’ont pas été étudiées dans le cadre du présent Avis.Les dispositions d’accrochages ou de suspension en sous-face du procédé D-DALLE (isolation exclue en sous-face du plancher de toiture) doivent être prévues par les DPM et validées par le bureau d’études structure avec l'assistance technique du titulaire.Le Dossier Technique ne traite pas de l'étanchéité des planchers intérieurs.La continuité sur appui des dalles de compression est visée par le présent Avis Technique dans les conditions fixées aux Prescriptions Techniques (§2.319).Le présent Avis Technique ne vise pas les cas suivants :Cloisons lourdes (masse > 250 kg/ml) parallèles au sens de portée des prédalles ;Prédalles adjacentes et liées, dont le rapport des portées n’est pas compris entre 0,8 et 1,20, sauf si un calcul de renfort de ferraillage dans la dalle béton est effectué et permet de reprendre les efforts induits par le rapport de portée ;d’une manière générale toute situation pouvant conduire à des cisaillements verticaux importants à la liaison entre deux prédalles successives.<H>Précisions du domaine d’emploi accepté dans le cas de l’utilisation en support d’étanchéité de toitures-terrasses et toitures inclinées (cf. § 6.6, 6.7 et 6.8 du DTED)</>Le procédé est également destiné à la réalisation des toitures isolées (toiture chaude) en travaux neufs :Inaccessibles avec chemins de circulation éventuels, sans rétention temporaire d’eaux pluviales ;Inaccessibles avec procédés d’étanchéité photovoltaïque avec modules souples bénéficiant d’un Avis Technique en cours de validité ;Inaccessibles avec procédés de végétalisation bénéficiant d’un Avis Technique en cours de validité ;Techniques ou à zones techniques, sans chemins de roulement des appareils d’entretien de façades (nacelles) ;Accessibles aux piétons et au séjour avec une protection par dalles sur plots selon les prescriptions spécifiques du paragraphe 6.7.Le plancher est de type D au sens du DTU 20.12.La pente de toiture est au minimum de 3 % sur plan et au maximum de 5 %.Le procédé peut recevoir :Des complexes d’étanchéités (SEL exclus) adhérents, semi-indépendants par auto-adhésivité (Fixations mécaniques exclues) ou indépendants faisant l’objet d’un Avis Technique en cours de validité visant l’emploi sur éléments porteurs en béton ;Un procédé d’isolation (Fixations mécaniques exclues) bénéficiant d’un Avis Technique en cours de validité visant l’emploi sur éléments porteurs en béton ;<I>Climat de montagne en toitures inaccessibles et techniques</>Le procédé peut être utilisé pour des toitures en climat de plaine (altitude = 900 m) ou de montagne (altitude > 900 m).Les conditions prévues par le paragraphe du présent document et par la norme NF DTU 43.11 s’appliquent.<I>Emploi dans les régions ultrapériphériques</>Ce procédé n’est pas revendiqué pour des toitures situées dans les Départements et Régions d’Outre-Mer (DROM).