Evaluation

Find

Documents

Identification

Titulaire :
TERREAL
Route de Revel BP 21174
11400 CASTELNAUDARY
FRANCE
Formulé le :
Publié le :
17/07/2020
Situation de l'avis :
Avis limité au : 30/06/2024
Produit / Procédé :
SOLTERRE Premium PV3-1 S, N et TP/Ardoise
Groupe spécialisé :
21 - Procédés photovoltaïques
Famille :
Module photovoltaïque rigide intégré en couverture sans écran métallique en sous-face

Description du produit

Procédé photovoltaïque, mis en œuvre en toiture partielle, sur charpentes bois ou fermette industrielle, en remplacement de petits éléments de couverture (tuiles bénéficiant des marques NF « Tuiles de terre cuite » ou NF « Tuiles en béton » suivantes : tuiles de terre cuite à emboîtement ou à glissement à relief, tuiles canal, tuiles de terre cuite à emboîtement à pureau plat, tuiles planes en béton à glissement et à emboîtement longitudinal, ardoises et tuiles plates de terre cuite ou en béton).Il est destiné à la réalisation d’installations productrices d’électricité solaire.Il intègre :un (des) module(s) photovoltaïque(s), dont les références et les puissances sont indiquées dans la grille de vérification des modules en cours de validité, téléchargeable sur le site de la CCFAT à la page de l'Avis Technique publié,un système de montage permettant une mise en œuvre en toiture des modules en mode "portrait" sur 4 lignes pour les kits PV3-1 S et TP/Ardoise et sur 2 lignes pour le kit PV3-1 N.La mise en œuvre est associée à un écran souple de sous-toiture.

Domaine d'application

Utilisation en France européenne sauf en climat de montagne, uniquement au-dessus de locaux à faible ou moyenne hygrométrie. Mise en œuvre sur toitures inclinées de bâtiment neuf ou existant, ne présentant aucune pénétration, sur toitures isolées ou au-dessus de combles perdus, sur charpente bois neuve ou existante, ou sur fermette industrielle en construction neuve uniquement, en remplacement de petits éléments de couverture selon le Tableau 2, au-dessus d’un écran souple de sous-toiture. La toiture d’implantation doit présenter des entraxes maximum entre chevrons ou fermettes de 600 ou 900 mm, dans le cas de fermette industrielle, uniquement en charpente neuve, avec section minimale de (36 x 110) mm et calcul structural prenant en compte la surcharge du procédé et les charges climatiques pour la conception et le dimensionnement de la fermette, une épaisseur des liteaux de couverture de 27 mm minimum pour le kit PV3-1 S, comprise entre 25 et 32 mm pour le kit PV3-1 N, et de 15 mm minimum pour le kit TP/Ardoise, une seule pente, comprise entre 19 % (11 °) et 28 % (16 °) pour le kit PV3-1 S, avec capot arrière « Faible Pente », entre 28 % (16 °) et 173 % (60 °) pour le kit PV3-1 S, avec capot arrière « standard », entre 24 % (13,5 °) et 173 % (60 °) pour le kit PV3-1 N, entre 35 % (19 °) et 173 % (60 °) pour le kit PV3-1 TP/Ardoise. Les modules photovoltaïques doivent obligatoirement être installés en mode "portrait", uniquement dans des champs photovoltaïques comportant au maximum 4 lignes de modules parallèlement à l’égout pour les kits PV3-1 S et TP/Ardoise et au maximum 2 lignes de modules parallèlement à l’égout pour le kit PV3-1 N, uniquement dans des configurations d’installation photovoltaïque de forme rectangulaire, en respectant la pose d’un seul champ photovoltaïque dans la longueur de rampant, en partie courante de toiture, sur des toitures soumises à des charges climatiques sous neige normale et sous vent normal ( <K>selon les règles NV 65 modifiées</>) n’excédant pas 750 ou 1 080 Pa. En fonction des matériaux constitutifs du procédé, le <K>Tableau 1</> précise les atmosphères extérieures permises.