Évaluation

Rechercher

Documents

Identification

Titulaire :
R-TECHNOLOGIES
1167 Route de Venaize
73310 SERRIERES EN CHAUTAGNE
FRANCE
Formulé le :
09/04/2019
Publié le :
10/07/2019
Situation de l'avis :
Avis limité au : 30/04/2022
Produit / Procédé :
MCI²
Groupe spécialisé :
3.2 - Murs et accessoires de mur
Famille :
Mur à coffrage et isolation intégrés

Description du produit

Procédé de mur à coffrage et isolation intégrés constitué de deux parois minces préfabriquées en béton armé dont l’une comporte un isolant accolé, maintenues espacées par des organes de liaison (connecteurs en matériau composite COMBAR ® de la société SCHOCK) et servant de coffrage en œuvre à un béton prêt à l’emploi, pour réalisation de murs articulés ou encastrés. La paroi extérieure est librement dilatable.L’épaisseur de la paroi intérieure préfabriquée en béton est de 6 cm.La paroi structurale (noyau et paroi intérieure) est d’épaisseur d’au moins 16 cm pour les murs porteurs et de 12 cm pour les murs non porteurs. L’épaisseur de la paroi structurale est limitée dans tous les cas à 30 cm.L’épaisseur de l’isolant varie entre 8 et 20 cm.L’épaisseur de la paroi extérieure est comprise entre 6 cm et 10 cm (cas d’une paroi matricée)Le procédé est destiné à la réalisation de parois porteuses ou non porteuses, en infrastructure ou superstructure, de murs périphériques pouvant contenir des poutres voiles, des poutres et des poteaux, de dimension maximale 12,30 x 3,60 m et d’épaisseur comprise entre 26 cm et 50 cm.Des aciers de liaison sont insérés en œuvre dans le béton coulé sur place ; les panneaux de coffrage peuvent être associés à des éléments structuraux complémentaires coulés sur place ou préfabriqués.Les menuiseries et les huisseries sont rapportées en œuvre.

Domaine d'application

Murs de locaux d'habitation, bureaux, établissements recevant du public, locaux industriels, pouvant comporter une partie enterrée en situation non immergée sans limite de hauteur enterrée autre que celle dictée par le dimensionnement pour les locaux dont l’utilisation ne rend pas obligatoire l’étanchéité de la paroi (sous-sol de deuxième catégorie au sens du DTU 20.1 partie 1-1 §7.4.2.1). Les limites de hauteur résultent de l’application des règles de dimensionnement définies et approuvées ci-après.Les murs à coffrages et isolation intégrés peuvent être porteurs ou non porteurs.Possibilité d’emploi dans les ouvrages à la mer ou exposés aux embruns ou brouillards salins selon la classe d’exposition XS1 définie dans l’Annexe nationale à l’Eurocode 2 partie 1-1 (Notes au Tableau 4.1.) moyennant le respect des dispositions indiquées aux paragraphes 3.2 et 4.113 à 4.115 du DTED. L’utilisation dans les ouvrages à la mer ou exposés aux embruns ou aux brouillards salins pour les classes XS2 et XS3 ainsi que les ouvrages exposés à des atmosphères très agressives n’est pas visée par le présent Avis.Possibilité d'emploi en zones de sismicité 1 à 4 (selon l’arrêté du 22 octobre 2010 modifié) moyennant les dispositions spécifiques définies dans le Dossier Technique et complétées par les prescriptions techniques correspondantes du paragraphe 2.3 ci-après.Les planchers avec prédalles suspendues doivent respecter les dispositions de l’Annexe F de la Section A du CPT Prédalles (Cahier du CSTB 2892_v2). L’utilisation des prédalles suspendues avec boîtes d’attente est limitée aux situations non sismiques.Le présent Avis ne porte pas sur les murs des réservoirs et magasins de stockage de type silos.Le présent Avis ne porte pas sur les murs avec isolant en laine minérale ou fibre de bois.L’aptitude au levage du procédé n’est pas visée par le présent Avis.