Évaluation

Rechercher

Documents

Identification

Titulaire :
GEOSEC FRANCE SAS
4 rue Enrico Fermi Parc de l'esplanade
77400 Saint -Thibault-des-Vignes
FRANCE
Formulé le :
24/09/2019
Publié le :
21/02/2020
Situation de l'avis :
Avis limité au : 30/09/2022
Produit / Procédé :
See<(>&<)>Shoot
Groupe spécialisé :
3.3 - Structures tridimensionnelles, ouvrages de fondation et d'infrastructure
Famille :
Procédé de renforcement du sol

Description du produit

La méthode brevetée SEE<(>&<)>SHOOT® de GEOSEC® est un procédé conçu pour remédier aux affaissements et aux tassements différentiels de type vertical des fondations causés par des défauts du sol ceci par le biais d’injections ciblées d’une résine expansive bi-composant dans les volumes de sol affaiblis en dessous de la structure.L’application du procédé permet de récupérer les caractéristiques mécaniques et de portance du sol d’origine, réduire la sensibilité des sols au retrait gonflement grâce à l’effet de réduction de la conductivité hydraulique, de réduire la porosité et les cavités et dans la mesure du possible de récupérer l’affaissement avec le relevage éventuel des ouvrages affaissés.La méthode de dimensionnement utilisée pour l’application du procédé repose exclusivement sur la méthode observationnelle de la norme NF EN 1997-1 (Eurocode 7).Le procédé SEE<(>&<)>SHOOT® s’appuie sur un diagnostic géophysique par tomographie de résistivité électrique 3D et géotechnique par essais pressiométriques et au pénétromètre dynamique moyen complémentaires réalisés avant les injections et sur un suivi avec les mêmes outils en cours de traitement et à l’issue du traitement. Le diagnostic préliminaire permet de détecter les volumes de sol responsables des désordres et de définir un maillage d’injection horizontal et vertical visant à cibler les zones à traiter. La diffusion de la résine et les effets d’expansion dans le sol sont contrôlés grâce à des cycles de mesures E.R.T. et des essais au pénétromètre dynamique moyen intermédiaires jusqu’à validation du chantier.Le procédé SEE<(>&<)>SHOOT® de GEOSEC® s’inscrit dans le cadre de :La norme NF EN 1997-1 (2.7 Méthode observationnelle, Eurocode 7) faisant usage d’enquêtes et monitorage géophysiques (E.R.T.3D) et géotechniques (au pénétromètre dynamique moyen) avant, pendant et après l’intervention ;La norme NF EN 12715 (Exécution des travaux géotechniques spéciaux - Injection), avec et sans déplacement des terrains : une fois que la résine arrive dans le sol, après une première phase dite d’imprégnation sans déplacement de sol, les phases suivantes de fracturation/claquage produisent un déplacement des terrains impactés.

Domaine d'application

Le domaine d’emploi pour le procédé « See<(>&<)>Shoot® » est limité à la consolidation et au traitement du sol d’assise, et au relevage d’ouvrages affaissés, sous des fondations superficielles (semelles filantes et isolées), des fondations semi-profondes (massifs), des radiers et des dallages armés ou non armés (au sens du DTU 13.3) d’ouvrages existants en France métropolitaine.Un diagnostic géotechnique et un diagnostic structure devront être réalisés préalablement afin de définir les causes des désordres et/ou les conditions d’utilisation de ce procédé.Lorsque la descente de charge de l’ouvrage génère une pression au niveau de la fondation supérieure aux capacités de la résine (pression de gonflement), l’utilisation du procédé pour le relevage de l’ouvrage n’est pas possible. Aucun relevage ne pourra être effectué s’il risque d’occasionner une aggravation des désordres existants du fait du tassement.Lorsque la contrainte moyenne de confinement du sol est supérieure à la pression de gonflement maximale de la résine (10MPa), l’utilisation du procédé « See<(>&<)>Shoot® » pour consolider le sol n’est pas possible.Le procédé est applicable dans tous les types de sols, en présence ou non d’une nappe (possibilité d’injection dans des sols saturés) à l’exclusion des types de sols suivants :Sols argileux dont les minéraux sont particulièrement sujets aux retraits gonflements inter-foliaires de forte amplitude (smectites, …) : à défaut d’une analyse minéralogique, sol dont l’indice de plasticité Ip est supérieur à 40 ou la valeur de bleu VBS est supérieure à 8. L’utilisation du procédé dans ces types de sol (Ip>40 ou VBS>8) pourra être autorisée uniquement si les critères complémentaires (critères relatifs aux contraintes et aux amplitudes de gonflement du sol basés sur des essais de gonflement) sont vérifiés ;Sols compressibles sensibles aux phénomènes de consolidation secondaire : sols à teneur en matière organique supérieure à 10% (tourbes, vases, …) ;Sols rocheux ;Sols gelés.En cas de présence d’une couche drainante et d’un réseau de drainage sous dallage ou sous fondation, l’utilisation du procédé de traitement de sol par injection de résine est exclue.L’injection de la résine est limitée à une profondeur de 8,00m par rapport à la plate-forme de travail.Possibilité d'emploi en zones de sismicité 1 à 4 (selon l’arrêté du 22 octobre 2010 modifié) moyennant le respect des dispositions prévues au §4.4.Le dimensionnement, la mise en œuvre et les autocontrôles de mise en œuvre sont réalisés exclusivement par la société GEOSEC France.