Évaluation

Rechercher

Documents

Identification

Titulaire :
SOPRASOLAR SAS
202 QUAI DE CLICHY
92110 CLICHY
FRANCE
Formulé le :
03/06/2021
Publié le :
01/07/2021
Situation de l'avis :
Avis limité au : 31/08/2023
Produit / Procédé :
SOPRASOLAR FIX EVO TILT – béton
Groupe spécialisé :
21 - Procédés photovoltaïques
Famille :
Module photovoltaïque rigide fixé au-dessus du revêtement d’étanchéité, en pose surimposée

Description du produit

Le procédé SOPRASOLAR FIX EVO TILT - béton est un dispositif permettant l’intégration en toitures-terrasses de modules photovoltaïques rigides, en mode portrait, inclinés par rapport au plan de la toiture (pente maximale 10° (17,6%) pour la structure support des modules photovoltaïques) sur un ensemble de plots en polymère, équipés d’un système de rehausses en aluminium, liaisonnés à un revêtement d’étanchéité autoprotégé de la société SOPREMA. L'élément porteur est en maçonnerie conforme au DTU 20.12 des types A, B, C ou D (éléments porteurs de type D admis uniquement avec isolants collés).Il est destiné à la réalisation d’installations productrices d’électricité solaire sans ajout de lestage ni perforation de la membrane d’étanchéité.Le procédé intègre :un pare-vapeur conforme au DTA Sopralène Stick de SOPREMA,des panneaux isolants non porteurs en polyisocyanurate (PIR) à parement multicouches, de 40 à 120 mm d’épaisseur en un lit ou de 100 à 240 mm d’épaisseur totale en deux lits, conforme au DTA EFIGREEN ALU+ de la société SOPREMA, soit collés à la COLTACK EVOLUTION ou à la SOPRACOLLE 300N, soit fixés mécaniquement (la fixation mécanique des isolants sur les supports en maçonnerie de type D selon le DTU 20.12 est exclue),un revêtement d'étanchéité bicouche bitumineux semi indépendant autoadhésif constitué :d'une première couche SOPRASTICK SI et d'une deuxième couche SOPRALENE FLAM 180 AR,ou d'une première couche SOPRASTICK SI4 et d'une deuxième couche ELASTOPHENE FLAM 25 AR T3,conforme au DTA " Sopralène Stick" de la société SOPREMA,un système de montage permettant une mise en œuvre de modules photovoltaïques cadrés en toiture-terrasse,des modules photovoltaïques cadrés dont les références et les puissances sont indiquées dans la grille de vérification des modules en cours de validité, téléchargeable sur le site de la CCFAT à la page de l'Avis Technique publié.

Domaine d'application

Utilisation en France métropolitaine :pour des altitudes inférieures à 900 m (climat de plaine).au-dessus de locaux de à faible, moyenne, forte ou très forte hygrométrie (selon DTU 43.1 annexe B3) :? en se référant aux limites éventuelles propres aux éléments porteurs, aux DTA de l’isolant EFIGREEN ALU+ collé à la COLTACK EVOLUTION ou à la SOPRACOLLE 300N et du revêtement d’étanchéité Sopralène Stick,? sauf pour le cas où les panneaux isolants EFIGREEN ALU+ sont fixés mécaniquement pour lequel la très forte hygrométrie est exclue.Mise en œuvre :sur toitures terrasses, à versants plans, à pente nulle, plates ou inclinées, inaccessibles sans rétention d'eau temporaire, techniques ou à zones techniques :? en maçonnerie conforme au DTU 20.12 des types A, B, C ou D (éléments porteurs de type D admis uniquement avec isolants collés),? les toitures doivent être conformes aux prescriptions des DTU 43.1 et 43.5 dans le cas de travaux de réfection,sur des bâtiments neufs, avec isolants thermiques non porteurs EFIGREEN ALU+,dans le cas de la rénovation avec conservation de l’existant, il conviendra de mettre en œuvre l'isolant EFIGREEN ALU+ :? uniquement sur un complexe isolant-étanchéité comportant un isolant non porteur de classe de compressibilité C minimum ou B à 80°C et C à 60°C,? uniquement par fixation mécanique en se référant au DTA de l’EFIGREEN ALU+. Les attelages de fixation mécanique de l’isolant support ne sont pas autorisés sur les formes de pente en béton lourd ou léger, les voiles précontraints, les voiles minces préfabriqués, les corps creux avec ou sans chape de répartition, les planchers à chauffage intégré, les planchers comportant des distributions électriques noyées et les planchers de type D (DTU 20.12) surmontés ou non d’une dalle de compression adhérente.La toiture d’implantation doit présenter des versants de pente, imposée par la toiture, compris entre 0 et 10% (0° à 5,7°).Les modules photovoltaïques doivent obligatoirement être installés :en mode portrait ou paysage par rapport à la pente de toiture, avec les étriers toujours positionnés sur le grand côté du module, et inclinés par rapport au plan de la toiture en inclinaison simple ou double shed (cf Figure 1 à Figure 4)en respectant des zones de sécurité et de circulation requises en fonction de l'entretien et de l'installation (cf paragraphe 2.10.5.2 et Figure 23 / Figure 24),sur des toitures soumises à des charges climatiques de vent (selon les règles NV 65 modifiées) n’excédant pas :<H>Charge maximale de vent</><H>(selon les règles NV65 modifiées)</>Complexe isolant étanchéité<H>Normal</><H>Extrême</>1 lit d’Efigreen ALU+ (jusqu’à 120mm d’épaisseur)<H>950 Pa</><H>1 666 Pa</>2 lits d’Efigreen ALU+(jusqu’à 240mm d’épaisseur totale)sur des toitures soumises à des charges climatiques sous neige normale (selon les règles NV 65 modifiées) n’excédant pas :Type d’isolantNbre de lits d’isolantÉpaisseur (mm)<H>Charge maximale de neige normale</><H>(selon les règles NV65 modifiées)</>Pente Toiture = 0% à 3%Pente Toiture = 10%EFIGREEN ALU+1= 60<H>1 252 Pa</><H>1 037 Pa</>1 ou 2= 1202= 200<H>699 Pa</>2= 240<H>565 Pa</>En fonction des matériaux constitutifs du procédé, le Tableau 1 précise les atmosphères extérieures permises.